Pilotage d’une cintreuse

Exigences pour le pilotage d’une cintreuse

Le cintrage des tuyaux d’échappement doit être contrôlé à l’aide de RievTech. La procédure de pliage ne doit pas commencer tant que le tuyau et le raccord de raccordement ne sont pas tous deux présents. Si une pièce est défectueuse ou absente, elle est signalée par un voyant lumineux.

Solution pour le pilotage d’une cintreuse

Un détecteur de proximité au niveau I1 détecte la présence d’un tuyau (un délai d’activation de 1 seconde est réglé à cet effet). Ensuite, le tube est fixé en position par l’intermédiaire de l’électrovanne à Q1. Si le raccord de raccordement est également présent (capteur à I2), le tube est lâché et le go-ahead de flexion est donné en réinitialisant le relais de validation à Q2 (Q2 = 0). Une procédure d’activation dure au maximum 5 secondes. C’est le temps limite d’activation. Si aucun tuyau n’est détecté dans ces 5 secondes, le déclenchement de la procédure de pliage est annulé en réglant le relais de validation (Q2 = 1). Si une pièce est reconnue défectueuse ou incomplète, elle est signalée par un témoin lumineux à Q3. Via I3, l’erreur peut être acquittée et la pièce défectueuse supprimée. Le tuyau est lâché et la procédure peut recommencer depuis le début.

Composants utilisés

Automate RievTech

Entrées Sorties
I1 capteur’Tuyau présent
I2 Raccordement du connecteur de la sonde
I3 Bouton d’acquittement d’erreur 
Q1 électrovanne pour cylindre de serrage
Q2 Témoin indicateur d’erreur
Q3 Validation relais

Avantages et spécialités

Les intervalles de mixage peuvent être modifiés à volonté.
Moins de composants sont nécessaires que les solutions traditionnelles.

Demandez le programme